This page has been translated from English

EnglishItalianKoreanChinese (Simplified)Chinese (Traditional)PortugueseGermanFrenchSpanishJapaneseArabicRussianGreekDutchBulgarianCzechCroatianDanishFinnishPolishSwedishNorwegianHebrewSerbianSlovakThaiTurkishHungarianRomanian

Bienvenue à notre centre de ressources en ligne

documenter, honorer et encourager

la paix, la justice et le changement social non-violent

dans le monde entier (et ici, chez nous, aussi!).


INTRODUCTION Peaceworkers USA

Nous vivons dans un monde profondément accro à la violence et de la guerre, entraînant une énorme dévastation de la vie humaine, l'environnement naturel et les espoirs et les rêves des générations futures. Le danger d'une guerre nucléaire menace l'existence même de la vie sur cette planète. Face à toute cette peur et de destruction, des millions de personnes à travers le monde font des expériences avec des outils non-violentes puissants et efficaces pour briser les règles de la guerre. Ils construisent des mouvements non-violents de contester et de modifier les conditions et les régimes violents et oppressifs, et jeter les bases d'une paix juste et durable Ces mouvements ont eu lieu partout dans le monde, avec des exemples inspirants du Chili, Afrique du Sud, la Serbie, l'Ukraine, Géorgie, l'Inde, la Chine, la Birmanie, le Tibet, le Zimbabwe et les Etats-Unis. Nous, les peuples du monde, devons en apprendre davantage au sujet de ces leçons et s'unir pour favoriser plus de ces réponses non violentes succès aux défis les plus urgents de la planète.

La mission de Peaceworkers est de soutenir, renforcer et promouvoir les mouvements non-violents pour la paix et la justice et les efforts de paix non-violente aux États-Unis et dans le monde

Dans l'accomplissement de cette mission, Peaceworkers est

Une. Consultation avec et le renforcement des relations entre les mouvements non-violents, qui travaillent à changer les situations de violence ou d'oppression par des moyens pacifiques.

2. Répandre la bonne parole sur l'expérience croissante et le succès des mouvements non-violents et non-violente paix à travers des présentations publiques, sensibilisation des médias, des ateliers et des publications écrites. Cliquez ici pour la liste de lecture des Peaceworkers

3. Fournir des ressources sur le pouvoir des mouvements non-violents et actifs People Power dans l'histoire par la distribution de DVD, des livres, des revues, des articles et du matériel de formation.

4. Promouvoir le travail des organisations de l'équipe de la paix à travers le monde, y compris le non-violente de Paix, Peace Brigades International, Christian Peacemaker Teams et amis Equipes de paix. S'il vous plaît cliquez ici pour une histoire au sujet de notre participation à une délégation de la paix à l'Iran.

5. Encourager et faciliter les organismes régionaux et mondiaux, y compris l'Organisation des Nations Unies, à institutionnaliser et à parrainer la paix non-violente, consolidation de la paix, et la paix.


Documents récents et de l'évolution actualité:


 


L'Esprit de Place de la Liberté au Caire, en Égypte,

Livré à Washington, DC 6 Octobre 2011

Chers amis,

Les guerres et les occupations en Afghanistan et en Irak fait rage. Depuis dix ans, le peuple de l'Afghanistan ont subi les bombardements américains, l'invasion et l'occupation de leur pays. Des milliers d'innocents sont morts. Grâce à nos actions militaires là-bas nous recrutons toujours plus de personnes à Al-Qaïda et la guerre contre le terrorisme pourrait se poursuivre indéfiniment. Les guerres et la dépendance des États-Unis au militarisme sont ruinent les États-Unis et le gouvernement est obligé de faire des coupes drastiques dans les services sociaux, y compris des fonds pour les écoles, les bibliothèques, la formation professionnelle et des programmes pour les jeunes et les personnes âgées.

Nous avons prié, nous avons des lettres à nos congressistes, nous avons vigiled, démontrées et passés en prison écrite, mais notre gouvernement a écouté la majorité des Américains qui veulent mettre fin à ces guerres. Si ce n'est pas maintenant, quand, Si ce n'est pas nous, qui?

Est maintenant le temps de parler avec nos vies et les corps que ce meurtre insensé et destruction doit cesser. C'est le moment le peuple américain doit exiger que nous apportons les milliards de dollars gaspillés dans ces guerres domicile pour répondre aux besoins humains à la maison. Sécurité se trouve pas à travers les guerres, les bases militaires partout dans le monde et une nouvelle génération d'armes nucléaires, mais dans la construction d'un monde dans lequel chaque personne peut vivre dans la dignité avec de la nourriture, l'éducation, les soins de santé et une maison à vivre po Comment beaucoup plus sûr nous serions si nous avons versé des milliards pour améliorer la vie des gens partout dans le monde plutôt que des armes pour tuer?

Il est maintenant temps de mettre l'esprit de la place Tahrir en Egypte aux Etats-Unis et demande que notre gouvernement écoute les gens au lieu du complexe militaro-industriel et les sociétés.

Nous vous invitons à rejoindre des milliers d'entre nous qui se réuniront à la liberté Plaza à Washington DC 6 Octobre pour commencer la résistance non violente soutenue pour les guerres et le militarisme et la demande américaine que nous apportons des milliards de dollars la maison de nos collectivités partout au pays qui a besoin si mal ces fonds.

S'il vous plaît consulter le site Web www.october2011.org et si l'Esprit vous anime, vous joindre à nous pour une journée, une semaine ou aussi longtemps que vous le pouvez. Des milliers d'entre nous seront sans violence exiger:

  • Mettre fin aux guerres, amener les troupes à la maison, réduire les dépenses militaires et apporter des milliards de $ maison
  • Imposez les riches et les entreprises
  • Protéger le filet de sécurité sociale, de renforcer la sécurité sociale et l'assurance-maladie pour tous
  • Fin de subventions à des compagnies pétrolières et d'autres intérêts des grandes entreprises
  • Transition vers une économie de l'énergie propre, inverser la dégradation de l'environnement
  • Protéger les droits des travailleurs, y compris la négociation collective, de créer des emplois et augmenter les salaires
  • Obtenir de l'argent de la politique

En espérant vous voir nombreux à Washington et s'il vous plaît aider à passer le mot!

La paix,

David et Jan Hartsough

Septembre 2011


Arrêtez les guerres! Créer un nouveau monde!


Un appel à l'action du mouvement oct. 2011:

consultez le site Web: www.october2011.org

Octobre 2011 est le 10e anniversaire de l'invasion de l'Afghanistan et le début de l'austérité budgétaire fédéral de 2012. Il est temps d'allumer l'étincelle qui déclenche une véritable démocratie, la transition non violente à un monde dans lequel les gens sont libérés pour créer des solutions justes et durables.

Nous appelons les personnes de conscience et courage tous ceux qui cherchent la paix, la justice économique, les droits humains et un environnement sain à réunir à Washington, DC, à compter du 6 octobre 2011, dans la résistance non violente similaire au Printemps arabe et la Midwest éveil.

Un concert, rassemblement et manifestation sera le coup d'envoi d'une résistance non-violente puissante et soutenue pour les criminels d'entreprise qui dominent notre gouvernement.

Il ya quarante-sept ans, Mario Savio, un militant étudiant à Berkeley, a déclaré: «Il ya un moment où le fonctionnement de la machine devient si odieux-qui vous rend si mal au cœur, que vous ne pouvez pas prendre partie. Vous ne pouvez pas prendre même passivement partie. Et vous avez de mettre votre corps sur les engrenages et sur les roues, sur les leviers, sur tous les appareils, et que vous avez à faire cesser. Et vous avez à indiquer aux gens qui le dirigent, pour les personnes qui en sont propriétaires, à moins que vous êtes libre, la machine ne pourra pas travailler du tout ".

Ces mots ont une urgence encore plus grande aujourd'hui. Nous sommes confrontés à des guerres en cours et la destruction socio-économique et environnementale massive perpétrée par un empire industriel qui opprime, l'occupation et l'exploitation dans le monde. Nous sommes sur une voie rapide à rendre la planète invivable alors que la classe moyenne et les pauvres de notre pays subissent la plus déchirante et profonde crise économique dans les années 80.

"Arrêtez les guerres! • Création d'un nouveau monde! "Est un appel de clairon pour tous ceux qui sont profondément préoccupés par l'injustice, le militarisme et la destruction de l'environnement à se joindre à mettre fin à pouvoir concentré des entreprises et prendre le contrôle direct d'une véritable démocratie participative. Nous allons encourager une culture de la musique de la résistance à l'aide, l'art, le théâtre et directe non-violente contrôle de notre pays et de nos vies action à prendre. Il est d'environ courageusement résisté et l'arrêt de l'état de l'entreprise de détruire non seulement nos droits et libertés intrinsèques, mais aussi les chances de nos enfants à vivre, respirer un air pur, boire de l'eau pure, cultiver de la nourriture comestible naturel et vivre en paix.

Comme l'a dit Mother Jones, «Un jour, les travailleurs prendront possession de votre hôtel de ville, et quand nous le faisons, aucun enfant ne sera sacrifié sur l'autel du profit!"

Nous sommes ceux qui peuvent créer un monde nouveau et juste. Nos questions sont reliées. Nous sommes connectés. Rejoignez-nous à Washington, DC, le 6 octobre 2011, pour mettre fin à des guerres et créer un monde nouveau!


Révolutions Suivre Jeu plan «Printemps arabe» de 1993 du livre:

Révolutions Suivre Jeu plan «Printemps arabe» de 1993 du livre


Non-violente révolution en Egypte!

Une autre étape vers l'intégration non-violence
par Ken Butigan | 12 Février 2011 11:47

Le mouvement qui a pris fin 30 années régime autocratique du président Hosni Moubarak a non seulement créé une percée spectaculaire pour la démocratie égyptienne, il a légué un cadeau inestimable pour le reste d'entre nous dans chaque partie de la planète.

Pendant dix-huit jours, les Egyptiens ont effectué une révolution sans armes avec détermination, la créativité, l'audace et la volonté de risquer. Ils marchèrent, ils ont improvisé, ils priaient, ils reliés entre eux. Surtout, ils sont restés mettre et a invité le pays à se joindre à eux.

Face à un État policier corrompu et dictatorial, un tel mouvement aurait pu être tenté de mener la lutte armée. Au lieu de cela, ils ont atteint pour, expérimentées, et sont restés largement ferme sur une autre façon: les gens non violents pouvoir.

arab-protesters1

Par conséquent, les tactiques qu'ils ont choisi: manifestations massives, l'utilisation d'airain et omniprésente des médias sociaux, liant d'amitié avec l'armée, les arrêts de travail, et, éventuellement, l'appel à la grève générale.

Non-violente pouvoir du peuple fonctionne sur l'hypothèse que les systèmes de la violence et de l'injustice ne sont pas absolus et implacable. Au contraire, ils sont maintenus en place par des piliers de soutien. Ces accessoires sont la police et de l'armée, les médias, les forces économiques, les structures culturelles et idéologiques, et la population en général. Le travail d'un mouvement de résistance non-violente est de supprimer ce soutien. La clé de ce processus est en alerte, l'éducation et la mobilisation d'un nombre croissant de personnes dans tout le pays ou la société de retirer leur consentement - et pour surmonter leur peur des conséquences pour le faire.

En restant ce parcours difficile au cours des trois dernières semaines - en face de emprisonnements, la torture, des voyous organisés, diabolisation par les médias d'Etat, ainsi que d'une série de gouvernements des demi-mesures visant à prévenir un changement réel - le mouvement pro-démocratie égyptienne a tiré bas ces piliers du consentement des citoyens, la viabilité économique, un certain nombre d'élites et les médias même de l'Etat. (Selon un blogueur égyptien qui écrit comme Zeinobia, l'une des télévisions de l'Etat lecteurs de nouvelles, a déclaré aujourd'hui: «Nous nous excusons, nous lisons des mensonges contre notre propre volonté.")

Comme chacun de ces supports a cédé la place, la présidence de Moubarak, en dépit de son orgueil et de projection à long temps d'invincibilité, a été réduit à l'impuissance.

Le cadeau que le peuple égyptien a mis dans chacune de nos mains est le cristal clair exemple de la puissance de gens ordinaires à libérer le changement social sismique. Il est le dernier d'une plus longue ligne de ces exemples-du mouvement ouvrier et la lutte pour le suffrage des femmes, le mouvement de l'indépendance indienne et le mouvement des droits civils des États-Unis, à la chaîne de mouvements non violents de personnes-puissance à couper le souffle qui ont renversé les régimes dictatoriaux, y compris aux Philippines, le Chili, l'Union soviétique, l'Indonésie, la Serbie, la Géorgie, l'Ukraine et la Tunisie.

Chacun de ces cas antérieurs a été infiniment importante. Ce qui rend la réalisation en Egypte particulièrement utile pour le reste du monde en ce moment, cependant, est que (compte tenu de la détermination des manifestants, l'entêtement du régime, et l'omniprésence des médias sociaux et d'autres innovations technologiques) beaucoup d'entre nous ont pu suivre cette étape de la lutte par étape en temps réel et à voir donc dans les moindres détails comment ce genre de changement monumental arrive.

Nous avons pu voir cette campagne dans le mouvement lent: l'appel initial, l'élan collecte, la série d'attaques répressives, le pouvoir rassembleur de jours de prière, les accalmies, les développements inattendus (la libération de Wael Ghonim, par exemple, et son interview électrisante de la télévision), de bâtons inefficaces du gouvernement et les carottes encore plus inefficaces, la vague de grèves qui a commencé à se répandre à travers le pays, le discours de démission très attendue qui s'est avéré être une déclaration de défi de l'autorité, et la ruine de cette autorité le lendemain.

Cette saga dix-huit jours rivé le monde. Il nous a offert une nouvelle prise de conscience, en trois dimensions de notre pouvoir de changer par une action déterminée, non-violente. Et elle nous offre une lueur d'espoir que nous nous trouvons à un carrefour monumentales de l'histoire humaine.

En temps de guerre quasi permanente, la pauvreté croissante, les menaces sur les libertés civiles, la dévastation écologique, et de nombreux autres problèmes, l'humanité doit relever le défi et la possibilité de choisir des alternatives non-violentes puissantes et créatives. Nous pouvons continuer à opter pour la spirale dévastatrice de la violence et de l'injustice, ou nous pouvons construire des sociétés civiles où la dignité de tous est respectée et les besoins de tous soient respectées. La paix véritable et la survie humaine à long terme en dépend.

Egypte nous donne un exemple clair et radieux de l'option non-violente.

Comme l'a dit le président Obama lors d'une conférence de presse après la démission de Hosni Moubarak, "Il était la force morale de la non-violence, pas du terrorisme, pas meurtre insensé mais la non-violence, une force morale qui plié l'arc de l'histoire vers la justice une fois de plus."

Dix-huit jours, l'Egypte "intégré la non-violence." Intégrer la non-violence ne signifie pas la création d'une utopie où il n'existe pas de conflit, la violence et l'injustice. Au lieu de cela, c'est le processus de nourrir une culture qui promeut des solutions non violentes pour faire face aux défis complexes d'une manière qui ne sont ni violents ni passif. Nous avons beaucoup à apprendre de cette expérience puissante dans ce combat pacifique et déterminé pour la justice.

Nous devons tous dette de gratitude envers le mouvement pro-démocratie en Egypte pour ce cadeau monumental qui révèle pour les gens partout dans le monde la puissance et les possibilités de changement non-violent dans un monde déchiré par la violence et l'injustice.


Messages de diplomates citoyens en Iran

Réflexions du Musée de la Paix de Téhéran

Conversations inhabituelles de Persépolis 10 novembre 2010

  

Fellowship of Reconciliation Sponsors 2010/2011

Voyage à l'Iran comme diplomates citoyens pour la paix

5 au 20 novembre 2010, la délégation d'être dirigée par David Hartsough de Peaceworkers.

Moins de 500 citoyens américains visitent l'Iran chaque année. Pourtant, le peuple iranien aiment

Américains, et sont réputés pour leur hospitalité Persique. Comment pouvons-nous combler le

divisions politiques entre nos gouvernements en cette période de tensions accrues

et la rhétorique de la guerre? plus

Comité de coordination St udent non-violente 50e Réunion

Par David Hartsough - 10 mai 2010
J'ai eu la merveilleuse occasion de participer à la 50 e réunion du Comité de coordination des étudiants non-violente (SNCC), Avril 15-18 2010, à Raleigh, en Caroline du Nord. Plus de 800 travailleurs de la SNCC, leurs familles et amis se sont réunis pendant quatre jours pour se souvenir, réfléchir, partager des histoires, inspirer la jeune génération, et élaborer des stratégies sur la façon de poursuivre le travail important que les élèves de la SNCC ont commencé il ya 50 ans. plus

Non-violence active en Palestine et en Israël

Par David Hartsough - 8 Mars, 2010

Quand les gens pensent de la Palestine et d'Israël, ils imaginent souvent les Palestiniens comme des kamikazes et des terroristes alors que l'armée israélienne sont considérés comme bombarder des quartiers entiers en Palestine. La violence et la contre-violence et de la guerre sans fin a créé un désespoir face à un futur pacifique pour la Terre Sainte.

Cependant, lors d'un séjour d'un mois en Palestine et en Israël récemment, j'ai trouvé quelque chose d'autre. J'ai trouvé quelque chose de très positif et plein d'espoir et peut-être la clé d'une résolution pacifique de ce conflit tragique - et un chemin possible vers un avenir de paix pour les deux peuples.

Cliquez ici pour la page 12, rapport complet en format PDF.


Ma visite à Gaza avec le Freedom Mars Gaza

par David Hartsough

Au premier anniversaire de la guerre de Gaza, baptisée Opération Plomb Durci, près de quatorze cents personnes de plus de 40 pays sont venus au Caire, Egypte planification d'aller à Gaza et aider à mettre fin au siège, un blocus total qui a débuté en 2007 et se poursuit aujourd'hui. Malheureusement, sous la pression extrême d'Israël et peut-être aux États-Unis, le gouvernement égyptien n'a pas permis plupart d'entre nous à entrer dans la bande de Gaza. Cependant, environ quatre-vingt de la liberté de Gaza MARS ne entrer dans Gaza le 30 décembre 2009-Jan 2 mai 2010. J'ai eu le privilège de faire partie de ce groupe.

Les habitants de Gaza étaient si heureux que nous étions venus, et aussi très apprécié des plus de 1.300 autres qui n'ont pas été autorisés à entrer, mais ont défilé en solidarité avec nous au Caire. Gaza est comme une grande prison. Les habitants de Gaza sont tous mais complètement coupé du reste du monde. Ils ne peuvent pas se déplacer ou visiter des parents vivant à l'extérieur du mur d'apartheid armé qui borde toute la bande de Gaza, et les membres de la famille et des proches vivant à l'extérieur de la zone ne peuvent pas rendre visite à leurs familles à Gaza. Seuls les aliments très limité et les fournitures médicales sont en mesure d'obtenir dans, matériaux de construction et toutes les autres nécessités de la vie ne peuvent pas être importés, et aucun des marchandises sont exportées.

plus ...

Gaza Freedom March questions Déclaration

pour mettre fin à l'apartheid israélien

La Déclaration du Caire du 1er Janvier, 2010

Nous, délégués internationaux réunis au Caire pour la liberté de Gaza Mars 2009 à réponse collective à une initiative de la délégation sud-africaine, état:

En vue de:

  • La punition collective des Palestiniens par Israël à travers l'occupation illégale et le siège de Gaza;
  • l'occupation illégale de la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, et la poursuite de la construction du Mur de l'Apartheid et les colonies illégales;
  • le nouveau mur en construction par l'Egypte et les Etats-Unis, qui va resserrer encore le siège de Gaza;
  • le mépris pour la démocratie palestinienne montré par Israël, les Etats-Unis, le Canada, l'UE et d'autres après les élections palestiniennes de 2006;
  • les crimes de guerre commis par Israël pendant l'invasion de Gaza il ya un an;
  • la persistance d'une discrimination et de répression face à des Palestiniens en Israël;
  • et l'exil continue de millions de réfugiés palestiniens;
  • tous les actes d'oppression sont basés en définitive sur l'idéologie sioniste qui sous-tend Israël;
  • en sachant que nos propres gouvernements ont donné à Israël un soutien économique, financier, militaire et diplomatique directe et ont permis d'agir en toute impunité;
  • et à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (2007)

Nous réaffirmons notre engagement à:

L'autodétermination palestinienne

Fin de l'occupation

L'égalité des droits pour tous dans la Palestine historique

L'intégralité du droit au retour pour les réfugiés palestiniens

Lire la suite


Vidéo d'actualité en continu:

Paix avec l'Iran - Un rapport d'une heure sur Citizen rétablissement de la paix

de David Hartsough, Directeur, Peaceworkers USA

ZD YouTube FLV Player

S'il vous plaît cliquer sur PLAY> pour démarrer la vidéo.

facebook twitter google_plus reddit pinterest linkedin